Casino de Bagnères-de-Luchon - L'enquête publique contredite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Casino de Bagnères-de-Luchon - L'enquête publique contredite

Message  Sylvain le Mer 27 Sep - 11:34

Une opposition municipale qui a souhaité maintenir son vote «contre», une majorité «pour», vendredi soir, les élus réunis dans la salle du conseil municipal ont donc voté l'avis définitif concernant le projet du casino de Luchon. Une délibération qui a repris point par point l'argumentaire développé dans le rapport de l'enquête publique, dénonçant ainsi l'avis défavorable prononcé par la commissaire enquêtrice. Les précisions du maire de Luchon, Louis Ferré.

Le projet se poursuit ?

Bien sûr, cet avis définitif va être transmis au préfet, qui sera lui aussi amené à se prononcer. Nous sommes donc revenus sur les conclusions de l'enquête publique et notamment sur l'argument développé par la commissaire enquêtrice qui souligne la forte mobilisation en défaveur du casino. 200 personnes se sont prononcées sur les cinq registres mis à disposition. Parmi elles, 72 % ont émis un avis favorable à l'ouverture du casino, 91 d'entre elles sans restriction, 54 ont émis des réserves sur l'emplacement du casino. Or la commissaire enquêtrice a comptabilisé ces dernières parmi les «contre». Au final, seules 56 personnes se sont opposées totalement au projet, soit une minorité. Quant à la fameuse pétition, elle mentionnait d'entrée «la mort annoncée des thermes» et de nombreuses signatures étaient soit illisibles, soit se retrouvaient plusieurs fois. Tout cela n'est pas concluant. Enfin la seule question à laquelle il s'agissait de répondre était : «Etes vous pour ou contre l''ouverture d'un casino à Luchon ?», c'est tout.

D'autres anomalies pour vous ?

Toujours selon l'enquête, le projet ne «revêt pas un caractère d'intérêt général». Or, les casinos confortent l'activité économique dans les stations thermales. De plus, par essence, une délégation de service public est d'intérêt général. Je regrette d'ailleurs que la commissaire enquêtrice n'ait même pas retenu l'étude diligentée par la Société Française des casinos et menée par un cabinet indépendant, qui souligne l'intérêt économique du projet. L'enquête met aussi en cause la santé financière de la SFC alors que les derniers chiffres publiés sont excellents. Plus grave encore pour la commune, il est évoqué le non-respect de la procédure d'appel d'offres. Or, là encore, tout a été soumis au contrôle de la légalité, sans que rien n'ait été mis en cause.

Des incompréhensions aussi sur le projet ?

On nous parle d'une difficile cohabitation entre les activités du casino et celles des thermes. A Ballaruc, première station thermale de France, les bâtiments abritant les thermes et le casino ont été délibérément construits côte à côte. De plus je rappelle que le casino doit s'installer dans une partie désaffectée des thermes, des salles abandonnées depuis des années. Les travaux permettront donc de préserver l'immeuble et de lui donner une nouvelle vie. Nous avons déjà commencé en rénovant toute la toiture de la partie Chambert. Ils vont aussi être l'occasion de rénover les fresques qui sont présentes à l'intérieur du bâtiment. La piscine ne sera pas supprimée. L'entrée en sera juste déplacée. La commissaire enquêtrice nous parle ensuite de balnéothérapie. Je lui rappelle que nous ne sommes pas à la mer et que nous avons bien un projet concernant le bien-être et la rhumatologie, mais celui-ci interviendra du côté du Vaporarium, pas du côté de Chambert… Le délégataire nous a réaffirmé toute sa confiance, nous continuons donc à avancer.


(source : ladepeche.fr)
avatar
Sylvain

Messages : 936
Date d'inscription : 31/05/2012
Age : 34
Localisation : Le Lion Blanc Saint Galmier

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum