Facebook: Attention Danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Facebook: Attention Danger

Message  Thierry le Jeu 27 Mai - 22:23

Un samedi soir sur Facebook, une discussion entre amis qui tourne mal… Suite à des propos critiques tenus envers leur hiérarchie et les ressources humaines, ces amis, salariés de la même entreprise, sont licenciés. Une discussion qui se retrouve aujourd’hui sur le devant de l’actualité sociale.


Peut-on être licencié pour des propos tenus sur un réseau social tel que Facebook ?

Chaque salarié a droit au respect de sa vie privée. Un salarié ne peut être sanctionné pour des faits de la vie personnelle, sauf si son comportement crée un trouble objectif caractérisé au sein de l’entreprise.


Pour rechercher si le comportement du salarié a bien causé un trouble objectif au sein de l’entreprise, les juges prennent en compte différents critères :

* les caractéristiques de l’entreprise : taille, secteur d’activité, notoriété ou encore la publicité donnée aux événements dans les médias ;
* la nature des fonctions du salarié : si le salarié a des fonctions impliquant certaines responsabilités ou en contact direct avec la clientèle, le trouble sera plus facilement reconnu ;
* la finalité propre de l’entreprise.


Des salariés ont été licenciés pour avoir tenu des propos critiques à l’égard de leur hiérarchie et du service des ressources humaines, licenciement pour motif personnel.

Lors de cette discussion sur Facebook, l’un des salariés a indiqué faire partie du « Club des néfastes »… Deux autres salariés lui répondaient alors en lui souhaitant la bienvenue. Cette discussion a eu lieu en dehors du cadre professionnel : un samedi soir, hors des locaux de l’entreprise.

Un autre « ami Facebook » a transmis cette discussion à la direction de l’entreprise. Résultat de cette amitié : les 3 salariés sont licenciés.

Deux des 3 salariés contestent leur licenciement. Ils ont saisi le conseil de prud’hommes de Boulogne-Billancourt, qui devait rendre sa décision jeudi 20 mai. Mais les juges n’ont pas pu se départager.

Les discussions vont se poursuivre. Le conseil de prud'hommes se réunira de nouveau sous la présidence d'un magistrat du tribunal d'instance, juge départiteur. Cette nouvelle audience permettra de départager les conseillers et de connaître l’issue de cette histoire d’amitié « facebookienne ».


Attention, Facebook est un réseau social accessible à tous !!!! Direction y compris....
Éviter de parler de votre entreprise, de votre vie professionnelle ou syndicale.
Vos propos pourront peut-être un jour utilisé contre vous ....

Pour vos discussions professionnelles et sociales , Privilégiez les forums privés sécurisés .

N'oubliez pas Facebook est un véritable nid à espions......

_________________
La seule chose nécessaire au triomphe du mal ,c'est l'inaction des hommes de bien.
avatar
Thierry

Messages : 940
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 43
Localisation : EBC Juan Les Pins

http://cftc-casino.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum