Hausse du titre Partouche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hausse du titre Partouche...

Message  Lieutenant Fabio le Jeu 2 Fév - 19:35

Source : Le Figaro


L’action de l’exploitant français de casinos s’est envolée de 23,08%.


Après avoir touché le fond à la mi-décembre, le titre de l’exploitant français de casinos Groupe Partouche reprenait des couleurs mercredi à la Bourse de Paris. À 1,60 euro, l’action s’est envolée de 23,08 %. Un enthousiasme lié à l’amélioration des comptes du groupe et à une réduction de ses pertes nettes en 2011.

La veille, la société, qui exploite 49 casinos en Europe, dont 42 en France, et une quinzaine d’hôtels et établissements thermaux, avait fait état d’une perte nette part de groupe de 7 millions d’euros contre 60,4 millions un an auparavant. C’est le quatrième exercice déficitaire consécutif, mais ce chiffre a été bien mieux accueilli que la publication voilà un mois et demi d’un chiffre d’affaires annuel (clos fin octobre) en baisse de 2,9 % à 464,3 millions d’euros. Le titre avait alors plongé à un plus bas historique à 1,10 euro loin des 20 euros qu’il affichait fin 2006.

Manque de visibilité

Avec un résultat opérationnel courant de 40,1 millions d’euros, en baisse de 20%, mais supérieur aux attentes de CM-CIC Securities (38,5 millions d’euros), le groupe envoie à nouveau «des signes encourageants d’amélioration», selon Annie Bonal, analyste chez le courtier Gilbert Dupont et affiche «les premières retombées de sa restructuration opérationnelle et financière».

En 2011, le groupe avait notamment amélioré ses fonds propres grâce à une augmentation de capital, en mai, tandis qu’il poursuivait son désendettement et réduisait l’ampleur du programme d’investissement de ses «Pasinos», ces complexes mêlant jeu, spectacles et restauration.

Même si le groupe table sur un premier trimestre 2012 avec un niveau d’activité proche de l’année précédente, il reconnaissait en décembre dernier un «manque de visibilité accru quant aux perspectives d’activité et leurs conséquences sur la rentabilité». La valeur «reste un vrai pari de court terme, alors que le marché des casinos français peine à retrouver son souffle face à La Française des jeux ou même au PMU qui ont très bien fonctionné en 2011», estime Christian Auzanneau, analyste chez CM-CIC Securities. À réserver aux tempéraments de joueur
avatar
Lieutenant Fabio

Messages : 314
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 43
Localisation : EBC Juan Les PIns

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hausse du titre Partouche...

Message  Thierry le Jeu 2 Fév - 19:41

Hors impact d'un produit exceptionnel sur chiffre d'affaires d'un montant de 9,9 ME en 2010, l'Ebitda du Groupe Partouche et la rentabilité opérationnelle courante du groupe s'avèrent stables en 2011. L'Ebitda passe ainsi de 88,5 ME en 2010 à 88,6 ME en 2011. Hors produit exceptionnel, le recul du chiffre d'affaires est de -4 ME à 464,3 ME. Il est lié à la fermeture ou la cession de casinos déficitaires.

Les charges opérationnelles courantes ont été réduites de -3,2 ME. Après une charge d'imposition totale de -13,5 ME, le résultat net total du groupe est un bénéfice de 2 ME contre une perte de -52,4 ME en 2010. Après trois exercices déficitaires, le Groupe redevient bénéficiaire, "marquant la réussite de sa restructuration opérationnelle et financière dans un contexte qui tend à la stabilisation du chiffre d'affaires du secteur après plusieurs années de crise" estime le casinotier.

L'exercice 2011 a vu également une nouvelle amélioration de la structure bilancielle du groupe. Les capitaux propres ont crû sous l'effet des augmentations de capital réalisées courant mai 2011. Ils progressent e 25 ME et représentent 42% du total du passif. Le groupe a poursuivi son désendettement, avec un amortissement de la dette bancaire à hauteur de 30,1 ME, dont 25,9 ME au titre du crédit syndiqué. Le poste Trésorerie et équivalents de trésorerie progresse de 24,4 ME pour atteindre 132 ME.

Partouche réduit l'ampleur du programme d'investissements des Pasinos. Il abandonne ainsi le projet de Pasino à Bandol du fait de la déclaration de non-constructibilité du terrain. Le casino actuel fera l'objet d'une rénovation qui ne devrait pas dépasser 10 ME. Elle débutera fin 2012.

Le groupe indique qu'après un niveau d'activité décevant au 4ème trimestre de l'exercice 2011, l'activité du 1er trimestre de l'exercice 2012 sera proche de celle de l'année précédente...

_________________
La seule chose nécessaire au triomphe du mal ,c'est l'inaction des hommes de bien.
avatar
Thierry

Messages : 940
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 43
Localisation : EBC Juan Les Pins

http://cftc-casino.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum