Les cinq raisons de la baisse de fréquentation des casinos terrestres

Aller en bas

Les cinq raisons de la baisse de fréquentation des casinos terrestres

Message  Thierry le Lun 22 Fév 2010 - 14:59

Les casinos français sont de plus en plus confrontés à des problèmes économiques et ont du mal à faire face à des résultats économiques en baisse. A cela, plusieurs raisons expliquent cette morosité ambiante des établissements de jeu dont la totalité souffrent à tel point que certains pensent à mettre la clé sous la porte faute de joueurs. Afin de bien comprendre les causes de cette baisse d'activité, nous allons énumérer les causes.

1) Vérification des identités à l'entrée des salles de jeux

En novembre 2006, le gouvernement français a souhaité protéger les mineurs et a donc imposé aux casinos terrestres de vérifier les identités des joueurs. Ainsi, un joueur se doit de présenter sa carte d'identité, un permis de conduire ou un passeport à l'entrée des salles de machines à sous, des jeux traditionnels (baccarat, roulette, black jack, stud poker) ainsi que des tables de texas hold'em poker. Cette mesure a permis de décourager les mineurs à s'aventurer dans un casino mais a également porter un coup dur à la profession car ceux qui avaient oublié de se munir d'une pièce d'identité n'avait pas d'autre choix que de rebrousser chemin. En outre, cette obligation a découragé les personnes en situation irrégulière ou celles ne souhaitant pas dévoiler leur identité de se présenter à un établissement de jeu. Cette mesure a entraîné une chute de l'ordre de 10 à 20% (en fonction des casinos) de la fréquentation. Enfin, les joueurs dépendants ont également évité de mettre les pieds dans leur lieu de prédilection qui permet de les préserver leur problème de dépendance.

2) Loi anti tabac

La loi contre le tabac est en vigueur depuis le 1er janvier 2008 dans tous les lieux publics notamment dans les casinos. Cette loi a été très mal accepté par la profession qui a noté un "exode" des joueurs fumeurs pour qui l'adrénaline et la nicotine font bon ménage. Cette mesure a durement affecté les casinos dont une grande partie de la clientèle est composée de fumeurs. Les établissements de jeu ont effectué des campagnes de communications et d'informations pour habituer les joueurs à ne plus fumer dans leur enceinte. Des casinos avaient consacré des espaces fumeurs pour les accros à la nicotine et des affiches indiquaient que l'établissement allait être 100% non fumeurs à compter du 1er janvier 2008. Les joueurs ont eu le temps de se faire à l'idée de ne plus se griller une blonde ou brune tout en jouant à un jeu de casino. Cette loi a été très difficile pour les casinos et elle a eu un impact bien plus fort que la loi des vérifications des identités. Les complexes de jeu ont enregistré une chute de près de 20% de fréquentation et la pilule a été très dure à avaler.

3) Baisse du pouvoir d'achat et crise économique

En 2008, les premiers signes d'un ralentissement ont commencé par la baisse du pouvoir d'achat et les casinos ont ressenti les effets. La crise de l'affaire Sub-primes qui a "contaminé" le monde et les bourses de la planète a donné le coup de grâce aux casinos qui souffrent jusqu'à maintenant. En effet, le panier moyen des joueurs, du moins de ceux qui continuent de se rendre au casino, est divisé par deux. La hausse du prix de l'essence a également eu un impact sur les joueurs qui ont pensé à deux fois avant de prendre le volant de leur voiture. La crise économique a également changé les habitudes de jeu des joueurs qui se ruent vers des machines à sous et autres jeux de poker à mises réduites afin de maximiser le temps de jeu. Ce phénomène est nouveau à tel point que les casinos ont investi dans des machines à sous à mises de 1ou 5 voire 10 centimes d'euros.

4) Concurrence des sites de casinos en ligne

A l'aube de l'ouverture du marché du jeu en ligne en France, les casinos en ligne ont le vent en poupe. Ainsi, les sites de jeux sur internet ont attiré de nombreux joueurs qui ont voulu découvrir la gamme de jeux proposés, les bonus offerts, les plateformes utilisées. La médiatisation de la légalisation du jeu en ligne en France a encouragé les joueurs à s'enregistrer en mode gratuit ou en mode payant dans un site de casino virtuel. Des groupes comme Partouche, Barrière ou Tranchant se lancent dans cette nouvelle niche leur servant de relais de croissance. Ainsi, le groupe Partouche a lancé ses sites de casinos, poker et paris sportifs sur le net sans attendre que l'autorité de régulations des jeux en ligne lui délivre la licence de jeux française. Le groupe Barrière a quant à lui décidé d'être en règle et attend patiemment la licence de jeu française avant de se lancer dans l'aventure. En attendant, le casino en ligne de Barrière, lecroupier.com. fait ses armes en Grande-Bretagne et compte conquérir le public anglais avec sa plateforme innovante en 3 dimensions. Les casinos terrestres dénoncent cette concurrence illégale et craignent un exode massif des joueurs vers des sites de jeu sur le web.

5) Concurrence frontalière

Les casinos de l'est de la France sont confrontés à une concurrence des casinos suisses, monégasques ou encore italiens. En effet, les casinos de la Côte d'Azur ont enregistré la pire année 2008 parmi tous les casinos de France à cause de la concurrence des casinos de Monaco. Ainsi, le produit brut des jeux a fondu de manière dramatique et les casinos monégasques étaient autorisés aux joueurs fumeurs. La densité des casinos dans le sud de la France n'a rien arrangé avec les conditions économiques difficiles et la concurrence féroce des casinos situés dans les pays limitrophes.


Si ça continue comme ça,il faudrait peut-être envisager d'investir dans des baraques à frites...

_________________
La seule chose nécessaire au triomphe du mal ,c'est l'inaction des hommes de bien.
Thierry
Thierry

Messages : 940
Date d'inscription : 15/01/2010
Age : 44
Localisation : EBC Juan Les Pins

http://cftc-casino.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum